Diagnostic immobilier Étrépagny

Votre devis gratuit

1.Vous réalisez :

2.Votre type de bien :

rénovation énergétique - Travaux inefficaces et contreproductifs - 20/03/2021

Une récente étude de l'ADEME dresse un constat alarmant des pratiques usuelles en matière de rénovation énergétique.
La stratégie bas carbone (SNBC) impose de réduire de 95% des émissions du bâtiment d'ici 2050, par rapport à 2015.
Pour cela, le parc des maisons individuelles devra être conforme au niveau BBC rénovation à cet horizon.
Or la tendance actuelle de permettrait pas d'atteindre cet objectif, affirme le rapport.
La plupart des initiatives relèvent "de travaux d'entretien, de maintenance, ou d'approches opportunistes."

 

Si vous envisagez d'acquérir un bien dans cet état, il est recommandé de prévoir une rénovation globale avant de l'occuper.

 

"Pour parvenir à ce seuil de performance, six postes de travaux doivent obligatoirement être effectués : l’isolation des murs, des sols et des toitures, le changement des menuiseries (portes et fenêtres), de la ventilation et du système de chauffage. L’approche globale, c’est justement de réfléchir à comment engager tous ces travaux en une seule fois”

Selon cette étude, 75% des travaux de rénovation énergétique ne permettraient tout simplement pas d'améliorer l'étiquette énergétique, seuls 5% permettraient un saut de deux classes énergétiques (ex: F ⇒ D), et moins d'une rénovation énergétique sur 1000 serait une approche globale de rénovation BBC en une seule fois.

Problème : tous les ménages ne peuvent pas envisager ces travaux en une seule fois, notamment par manque de moyens, mais aussi du fait de la difficulté à accepter des travaux longs dans le logement dans lequel on vit. L'étude préconise donc une approche par étapes en définissant les travaux à réaliser et leur ordre d'exécution. Mais il y a des travaux qui doivent obligatoirement être regroupés pour réduire les risques d'apparition de certaines pathologies du bâti.

Rénovation de l'enveloppe du bâti en une seule fois

Il faut bien traiter les interfaces et les ponts thermiques, assurer un renouvellement d'air suffisant et éviter la multiplication de petits travaux qui s'avèrent bien souvent inutiles et peuvent même générer des pathologies sur le bien rénové et des risques pour la santé de ses occupants.
Il est par exemple déconseillé de découpler les travaux d'isolation de la toiture et des murs. Cela risquerait de favoriser l'apparition de ponts thermiques et pourrait générer des problèmes d'humidité voire de dégradation de la performance des isolations ainsi installées.

Ne pas négliger la ventilation

Il est aussi déconseillé de commencer par le remplacement du système de chauffage mais plutôt par la rénovation du système de ventilation. En effet, les travaux d'isolation (murs, toiture, mais aussi portes et fenêtres) augmentent l'étanchéité du bâtiment. Sans une ventilation adaptée, les risques d'apparition de moisissures, voire de champignons sont bien réels.

Faire appel à un professionnel

le point de départ d'un projet de rénovation énergétique passe pas un état des lieux précis : toujours commencer par la réalisation d'un DPE, à compléter par un audit énergétique si besoin.

 

DIALOG Expertises, professionnel certifié par Bureau Veritas et assuré conformément aux règlementations en vigueur propose le DPE à partir de 85€ (tarif en vigueur au 21/03/2021).
N'hésitez pas à nous contacter pour demander votre devis.

 

source : étude réalisée par la société Dorémi et le bureau d'études Enertech, pour le compte de la 'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe)

 

« Retour aux actualités

Une question ? un devis ?

Contactez-nous au 06 85 43 83 59

Réglementationdiagnostics immobiliers

nos dernières actualités